Détecteur de fumée

Les incendies dans les bâtiments détruisent tous sur leurs passages et peuvent même causer la mort de leurs résidents. Aucun bâtiment n’est totalement à l’abri de l’incendie, c’est pourquoi il est essentiel de leur doter de systèmes de protection contre ce fléau. L’installation d’un détecteur de fumée est l’un des moyens idéals pour protéger les personnes des ravages des flammes. Il procure une sécurité incendie optimale à votre foyer. Un détecteur de fumée pour votre maison ? Faites confiance à Labelhabitation, vous y trouverez chaussures à vos pieds parmi sa large gamme de détecteurs de fumée.

Présentation du détecteur fumée

Le détecteur fumé ou plus précisément détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) est un dispositif électronique de sécurité qui sert à prévenir les gens d’un début d’incendie chez eux. Son rôle se décompose en deux temps : d’abord, il capte les émanations de fumée dans l’air ambiant qui sont les signes d’un départ d’incendie. Après avoir détecté un départ de feu dans une maison, le détecteur émet un signal sonore pour alerter les occupants de la maison pour qu’ils puissent stopper le feu ou sinon, pour qu’ils puissent faire une évacuation à temps. L’alarme incendie émise par le détecteur peut s’accompagner de signaux lumineux.

Le dispositif de détection incendie peut également être connecté à un système d’alarme et dans ce cas, c’est la centrale d’alarme qui déclenche la sirène alarme. Par ailleurs, la centrale peut également envoyer un signal de détresse à un centre de télésurveillance de la maison lorsque le détecteur de flamme a perçu des particules de fumées dans la maison.

On l’appelle détecteur autonome puisqu’il n’est pas alimenté par le courant du secteur, il est totalement indépendant. Des piles ou une batterie assurent son alimentation électrique pour qu’il soit opérationnel à tout moment (même en cas de coupure du courant du secteur). 

Sa pose dans les bâtiments résidentiels (maison ou appartement) est devenue obligatoire depuis 2015. En effet, la loi impose que toutes les habitations doivent être équipé d’au moins un avertisseur de fumée, et ce, quel que soit le nombre de ses pièces et sa superficie. S’agissant particulièrement des bâtiments à plusieurs niveaux (bâtiment à étages), chaque niveau doit être doté d’un DAAF. Le nombre de détecteurs dans une maison dépend ainsi du nombre d’étages.

Dans tous les cas, le détecteur de fumée doit être fixé sur le mur à proximité du plafond. C’est sur cet endroit que la fumée est plus susceptible de s’accumuler lors d’un départ d’incendie. Un détecteur de fumée est suffisant dans une maison ou un appartement à un niveau. Toutefois, rien ne vous interdit d’installer des détecteurs de fumées complémentaires dans plusieurs pièces de votre demeure. Néanmoins, évitez d’en installer dans la cuisine, dans la salle de bains, dans un sauna, dans un garage, dans un garage ou dans une salle réservée aux fumeurs. Ces salles sont sources de fumées et de vapeurs naturelles et sont ainsi susceptibles de causer des déclenchements intempestifs de votre détecteur fumé. Placez surtout vos avertisseurs d’incendie dans une zone de circulation desservant une chambre (dans les couloirs notamment) et dans les pièces qui sont plus exposées aux risques d’incendie (dans les combles dotés d’un caisson VMC, dans les pièces comportant une chaudière, des appareils électroménagers hi-fi, un tableau électrique, une machine à laver, etc.). Vous pouvez aussi faire le choix d’un détecteur interconnecté qui est un groupe de détecteurs relié entre eux par un câblage ou un système d’onde radio (système sans fil). Lorsque l’un des détecteurs a capté la présence de fumée, elle enclenche son alarme et celui des autres en même temps.

Les différents modèles de détecteur de fumée

Le détecteur fumée a connu un certain nombre d’innovations et de diversifications ces dernières années.Les différents modèles de DAAF se distinguent principalement entre eux par leur mode de fonctionnement. 

Il y a d’abord le détecteur de fumée ionique qui diffuse en permanence un courant constant. L’intensité de ce courant est perturbée en présence de fumée, ce qui a pour effet de déclencher automatiquement une alarme. Le principal inconvénient de ce modèle de détecteur c’est qu’il comporte un composant qui émet des rayons radioactifs. Par ailleurs, il est incapable de détecter les feux qui couvent (feux à progressions lentes).

Ce qui n’est pas le cas du détecteur de fumée optique ou détecteur photoélectrique. Ce type de détecteur émet un rayon lumineux dans les volumes qu’ils desservent. En présence de fumée, ces lumières vont entraîner le déclenchement de l’alarme par un mécanisme d’optique. Le détecteur optique est le type de détecteur idéal pour prévenir les cas d’incendie domestique. En effet, il peut détecter même les débuts d’incendies à progressions lentes. Ce sont des feux qui couvent plusieurs heures avant de s’enflammer. Avec les détecteurs optiques, vous pouvez ainsi éviter bien à l’avance les incendies qui peuvent atteindre votre demeure (incendie causé par une cigarette par exemple). 

C’est d’ailleurs pour cette raison que les modèles de détecteur photoélectrique sont les seuls modèles autorisés en Europe. Les détecteurs ioniques sont notamment interdits au commerce aux particuliers sur le territoire européen. 

En tout cas, assurez vous que le DAAF que vous achetez soit conforme à la norme européenne EN 14 604 et porte le marquage CE et qui est aussi certifié NF. La norme EN 14 604 certifie notamment que le fabricant du détecteur a déjà subi un contrôle de conformité en usine effectué par un laboratoire indépendant agréé.

La certification NF garantie entre autres que votre détecteur fumée : est facile et rapide à installer, détecte efficacement les fumées, émet un signal d’alarme sonore permettant de réveiller une personne endormie, diffuse une alerte de fin de vie de la pile du détecteur.

Faites le bon choix, optez pour les détecteurs de fumée de chez LabelHabitation

Commercialisé par un certain nombre d’enseignes, le détecteur fumée est un dispositif qui ne doit pas pourtant être choisi à la légère. En effet, pour garantir une sécurisation optimale de votre habitation contre les risques d’incendie, prenez le soin de bien choisir le détecteur de fumée que vous achetez.

Évitez surtout les détecteurs bon marché, mais qui ne sont pas conformes aux normes européenne et française. Optez plutôt pour les détecteurs de fumée de grandes marques et qui répondent aux normes en vigueur. C’est notamment le cas des détecteurs proposés par LabelHabitation, un expert en vente d’accessoires de sécurités de qualité supérieure.

Vous avez un large choix parmi nos gammes complètes de détecteurs fumés vendus en lot et qui sont tous sans fil. Présentant un excellent rapport qualité-prix, nos détecteurs de fumées sont à la pointe de la technologie : Ils sont munis de pile lithium (offrant une autonomie de 10 ans) et de grille anti insectes. Pourquoi hésiter encore ? Faites l’achat de vote détecteur fumée chez LabelHabitation, vous serez satisfait.

Patientez...

Vous venez d'ajouter ce produit a votre panier

{{var product.name}}
Continuer vos achats
Aller au panier